GR® 108 A - Randonnée - Laruns (64) - Campagne de contrôle et d'entretien du balisage - Entre le caillou de Soques et le col de Peyrelue - Le 24 mai 2017.

Aujourd'hui, toujours avec Didier (rédacteur de randosolo64), nous finissons le contrôle, l'entretien et le rafraîchissement du balisage sur le tronçon dont nous avons la charge sur la variante du GR® 108 A et que nous avons commencé le 16 mai 2017. Nous terminons par la partie haute, entre les cabanes de Soques et le col de Peyrelue.


Deuxième partie entre le caillou de Soques et le col de Peyrelue.

RENSEIGNEMENTS SUR CETTE RANDONNEE :
Ossau Vallée d'Aspe PN des Pyrénées (1547OT) Vignemale Ossau Arrens Cauterets PN des Pyrénées (1647OT)

Date : 24.05.2017
Dénivelés : Positifs 577m - Négatifs 269m.
Distance : 08,71km
Durée totale : 04 heures 25 dont 01 heure 19 de pause
Météo : Soleil.
Niveau : Marcheur
Difficultés : Aucune par temps clair, terrain sec et en absence de neige.


                                             
                 
              

Accès voiture : Départ de Pau prendre la direction d'Oloron-Sainte-Marie puis Laruns via Arudy par la D 934, Eaux-Chaudes, Gabas, direction de l'Espagne, parking au niveau de la cabane de Soques.

Dans cet article, nous ne reviendrons pas sur l'intégrité du GR® 108 A dont nous avons la charge mais seulement sur les modifications apportées en 2017 ainsi que les points particuliers rencontrés cette année et pouvant toucher à la sécurité du randonneur.

Pour voir tous les articles sur le balisage faits les années précédentes, cliquez sur la photo ci-dessous.
http://lespassionsdebasile.blogspot.fr/search/label/Balisage


Départ : Du parking du caillou de Soques.

La particularité de ce secteur (entre le pont de camp au col de Peyrelue), est sa situation exclusivement dans le Parc National des Pyrénées (P.N.P.). Nous avons comme obligation de ne poser aucune balise sur des supports naturels, d'où la présence de jalons (piquets en bois).

Du parking au caillou de Soques, nous descendons, direction Nord Nord Ouest, pour atteindre la passerelle enjambant le gave du Brousset où nous avons commencé notre entretien balisage le 16 mai dernier. Nous commençons notre contrôle rive gauche du gave en remontant plein Sud.

Nous découvrons un arbre couché sur le GR®, nous faisons quelques photos et prenons les coordonnées Gps pour signaler sur notre compte-rendu de fin de mission afin de dégager l'accès.

Nous retrouvons les piquets mis en place les saisons précédentes, ils ont bien supporté l'hiver avec ses rigueurs. Nous rafraichissons les peintures.

Nous ne trouvons pas d'autre dégât sur le sentier. Nous atteignons la passerelle et passons rive droite de gave.

Nous remontons, Sud Ouest, en direction de la route D934.

Après avoir traversé la D634, nous remontons jusqu'au pont de Peyrelue puis le sentier s'oriente plein Sud en lacets.

Après avoir dépassé la cabane de Peyrelue, nous cheminons dans le Talweg toujours direction plein Sud. Nous croisons quelques névés.

Nous débouchons au niveau du petit lac en contrebas de la cabane Dous Boués.

Nous faisons un dernier contrôle (altitude, coordonnées...) sur le totem mis en place juste avant le col de Peyrelue ou Port du Vieux Sallent (1849m). En toile de fond le pic et la vertice d'Anayet.

Sur la partie entre le pont de Peyrelue et le Port du Vieux Sallent, nous n'avons relevé aucun dégât important sur le GR®. Fin du contrôle et de l'entretien du balisage sur notre tronçon de la variante du GR® 108 A entre la centrale d'Artouste et le col de Peyrelue. Nos comptes-rendus ont été transmis au Comité Départemental de la Randonnée Pédestre des Pyrénées Atlantiques (C.D.R.P. 64).


 Malgré notre travail, nous avons profité un max. de la beauté des paysages, de la flore et de la faune.

Bonne randonnée sur "notre" secteur balisé.

3 commentaires:

  1. Merci pour votre activité sur ce trés beau GR pas assez emprunté , je l'ai suivi avec mon frére entre les 20 et 23 mai 2017( passage du col de peyrelue vers Formigal) Outre les passages des nombreux ruisseaux sur des pierres glissantes la fraction la plus problématique se trouve peu aprés la sortie de Laruns où le sentier étroit au dessus du gave est coupé à plusieurs endroits par des arbres .
    A noter que du coté espagnol , la signalisation pour redescendre vers Formigal est inexistante et que nous avons suivi la route ne retrouvant grace à notre carte le GR11 qu'à Formigal . Quant aux sentiers régionaux ( HR ) leur balisage laisse beaucoup à désirer , carte détaillée et boussole sont indispensables à défaut des trés bons Topo guide de la FFR !
    Bien cordialement et encore bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Je sais que vous avez contacté le Comité Départementale de la Randonnée Pédestre des Pyrénées Atlantiques (C.D.R.P. 64) sur les difficultés rencontrées sur le le GR®108 A lors de votre sortie en montagne entre le 20 et 23 mai derniers et le comité va vous répondre sans aucun doute car c’est vraiment un comité opérationnel. Je tenais à vous informer de la mise en place, depuis bientôt un an, d’un site nationale dédié au signalement des problèmes que vous rencontrez quand vous pratiquez l’un des 31 sports de nature référencés, dont la randonnée pédestre, ce site est "SURICATE".
      Je vous mets ci-dessous le lien de l’article que j’ai fait sur le site Suricate :
      http://lespassionsdebasile.blogspot.fr/2017/02/suricate-randonnee-sur-nos-sentiers.html
      Bonnes randonnées à vous et votre frère.

      Supprimer